Décarbonation entreprise : comment décarboner son activité ?

Nous le savons tous, la crise écologique est due à nos émissions trop importantes de gaz à effet de serre dans notre atmosphère. Que ce soit à l’échelle mondiale, d’un pays ou d’une entreprise, il devient urgent de limiter nos émissions.

C’est donc là qu’entre en jeu la décarbonation – appelée aussi décarbonisation. ♻️

Mais qu’est-ce c’est concrètement ? Quels sont ses avantages et comment décarboner son activité professionnelle ?

Ne bougez pas, dans cet article, on vous dit tout pour comprendre ce processus en quelques minutes. 🌍

 

 

Qu’est-ce que la décarbonation entreprise ?

 

 

La décarbonation fait référence au processus de réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère et à la diminution de la dépendance aux combustibles fossiles (charbon, gaz naturel et pétrole), qui sont une source majeure de ces émissions.

Elle permet alors de réduire l’empreinte carbone d’une entreprise, d’un secteur d’activité, d’un territoire ou encore d’un pays – bref l’impact de l’homme sur notre environnement. 🌱

 

 

 

Pourquoi décarboner son activité ?

 

La décarbonation offre plusieurs avantages que voici. 👇

 

  • Bien sûr vous luttez contre le réchauffement climatique, la réduction des émissions des gaz à effet de serre permet d’atténuer le réchauffement climatique et ainsi les phénomènes météorologiques extrêmes (élévation du niveau de la mer, inondations, sécheresses, canicules, cyclones, etc.)
  • Vous contribuez à améliorer la qualité de l’air : la réduction de l’utilisation de combustibles fossiles permet aussi de réduire la pollution de l’air associée (particules fines, oxydes d’azote et composés organiques volatils). Par conséquent, cela permet de prévenir les problèmes de santé respiratoire et de réduire les impacts environnementaux dus à l’activité humaine.
  • Vous contribuez à la préservation de nos ressources naturelles : la décarbonation permet de mieux gérer nos ressources disponibles (pétrole, gaz naturel et charbon) et de réduire les impacts environnementaux liés à leur extraction.

 

 

 

 

  • Vous améliorez votre marque employeur : en vous engageant dans la décarbonation, vous bénéficiez d’une meilleure image auprès de vos parties prenantes. Vous attirez des talents et vous fidélisez vos collaborateurs !
  • Vous gagnez des parts de marché ! En effet tous les grands donneurs d’ordre attendent maintenant de leurs fournisseurs des actions concrètes et cela va peser dans les relations commerciales !
  • Vous faites de belles économies : cette démarche permet aussi de faire plaisir au portefeuille de votre entreprise puisque votre consommation d’énergie est maîtrisée. Qui plus est, vous contribuez à lutter contre l’instabilité du prix des énergies fossiles.

 

💡 Le saviez-vous ? La décarbonisation favorise la croissance économique d’un territoire ou d’un pays, car elle encourage de nombreux investissements visant à développer des solutions durables – notamment dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

 

Les 10 bonnes pratiques pour décarboner son activité

 

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour limiter son empreinte carbone.

Regardons tout ça ensemble. 👇

 

 

 

 

  1. Évaluez votre empreinte carbone. Il est essentiel de commencer par mesurer et comprendre l’empreinte carbone de votre activité en identifiant les principales sources d’émissions de gaz à effet de serre. Cela vous permettra de déterminer les domaines sur lesquels vous pouvez agir de manière prioritaire et de définir les actions à mettre en place.
  2. Réduisez votre consommation d’énergie. Pour améliorer l’efficacité énergétique de votre entreprise, tournez-vous vers l’isolation thermique, des équipements économes en énergie (de classe A), l’installation de systèmes de gestion de l’énergie, l’optimisation des systèmes de chauffage, de ventilation ou encore de la climatisation.

 

💡 D’ailleurs, pour le chauffage, privilégiez un chauffage électrique ou une pompe à chaleur. Cette dernière utilise l’énergie présente dans le milieu extérieur (air, eau ou sol).

 

  1. Utilisez des sources d’énergies renouvelables. Pour limiter l’utilisation de combustibles fossiles, il est important d’opter pour une source d’énergie solaire, hydraulique ou éolienne.
  2. Optimisez la gestion des déchets. Pour réduire les déchets générés par votre activité, vous pouvez mettre en place des programmes de recyclage et de compostage. Pensez à former vos collaborateurs à ces gestes responsables du quotidien.
  3. Encouragez la mobilité verte. La voiture électrique, le covoiturage, l’utilisation des transports en commun, le vélo ou encore la marche permettent de réduire vos émissions de GES. Incitez alors vos employés à adopter ces modes de transport. Vous pouvez aussi mettre en place le télétravail hybride afin de limiter les déplacements professionnels.

 

💡 Pensez aussi à l’éco-conduite, elle permet de réduire votre consommation d’essence et diminuerait les émissions de CO2 de 10 à 15 %. 🚗

 

  1. Optimisez votre chaîne d’approvisionnement. Il est important que vous collaboriez avec des parties prenantes qui partagent vos engagements et vos valeurs. Privilégiez alors les fournisseurs qui optent pour des pratiques durables et si possible proches de votre entreprise pour limiter, là encore, les émissions de CO2.
  2. Sensibilisez et impliquez vos collaborateurs. Toutes vos équipes doivent se sentir concernées par la décarbonation entreprise. Expliquez-leur les enjeux de sa mise en place et les moyens pour y parvenir. Vous pouvez aussi les inciter à proposer des idées et des initiatives pour réduire votre impact environnemental.
  3. Mesurez vos progrès. Établissez des objectifs de réduction des émissions de carbone et mesurez régulièrement les progrès réalisés. Cela vous permettra de suivre l’efficacité des actions mises en place et de les ajuster si nécessaire.
  4. Compensez vos émissions résiduelles. Certaines émissions ne pourront être évitées, compensez-les alors en investissant dans des projets de réduction des émissions ou en achetant des crédits carbone.

 

💡 Le saviez-vous ? Chaque année, une entreprise reçoit un nombre de crédits carbone en fonction de ses émissions annuelles. L’objectif est d’encourager la réduction de GES sur le principe du pollueur-payeur. Concrètement, si l’entreprise émet trop de CO2, elle devra acheter de nouveaux crédits afin d’être dans la légalité concernant ses émissions.

 

  1. Encouragez l’innovation. L’utilisation d’énergies renouvelables permet de favoriser la recherche, le développement de nouvelles technologies durables, de faire baisser les coûts des énergies vertes et d’augmenter leur efficacité.

Le bilan carbone : la clé d’entrée pour la décarbonation

 

Comme on vous le disait, le bilan carbone est la première étape pour décarboner son activité. Ce bilan – mis en place par l’ADEME est un outil qui permet de comprendre les émissions de GES de votre entreprise et votre impact environnemental.

 

Par conséquent, vous pourrez par la suite adopter de bonnes pratiques pour réduire votre empreinte.

Le bilan carbone classe vos émissions de GES en 3 catégories :

 

  • Le scope 1 : les émissions directes (équipements, installations, chauffages, véhicules de l’entreprise, etc) ;
  • Le scope 2 : les émissions indirectes (processus de production d’un produit) ;
  • Le scope 3 : toutes les autres émissions (déplacements domicile travail, achat et transport de marchandises, de matières premières, de services, etc)

 

take[air] vous accompagne pour effectuer votre bilan carbone 🤝

 

Effectuer le bilan carbone n’est pas une mince affaire et s’inscrit sur le long terme. C’est pourquoi, l’équipe Take[air] vous accompagne pas à pas dans votre démarche.

En effet, notre plateforme digitale permet de mesurer et de piloter vos émissions. Qui plus est, nos experts – qu’on appelle les Carbon Kiler – vous accompagnent dans la réalisation de votre stratégie climat pour réduire concrètement vos émissions.

 

Pour mettre en œuvre votre trajectoire bas-carbone et votre plan d’actions, on vous accompagne en 3 étapes.

 

  • Étape 1 : on sensibilise toutes vos équipes aux enjeux du changement climatique par des ateliers collectifs. En effet, il est important que chacun comprenne les objectifs de vos engagements afin de réduire efficacement vos émissions.
  • Étape 2 : on met en place votre plan d’actions (assistance à maîtrise d’ouvrage, partenariats, ingénierie de réduction carbone, énergies renouvelables, plan de mobilité, achats responsables, GreenIT, éco-conception.)
  • Étape 3 : on travaille ensemble sur les émissions résiduelles afin de contribuer à la neutralité carbone collective (stockage, séquestration, création d’un fond carbone, démarche net zéro, etc).

 

 

 

Afin que chacun y trouve son compte, on a mis en place 3 offres sur mesure.

 

👉 La première offre “Fash Carbon” est offerte et permet d’estimer rapidement votre empreinte. Vous aurez aussi un débriefing avec un Carbon Killer.

👉 La seconde offre “Bilan Carbone” vous permet d’obtenir une certification. Pour cela, on vous accompagne via un plan d’action précis et complet.

👉 Enfin, la dernière offre “Pilotage Carbone” vous permet d’avoir un accès autonome à la plateforme de management et aux mesures instantanées de vos émissions.

 

Bref, vous trouverez sans aucun doute votre bonheur pour décarboner votre activité tout en étant accompagné de A à Z. N’hésitez pas à nous contacter. Nous serions ravis d’en discuter avec vous. 😇

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Le transport maritime est l’acheminement de personnes et de marchandises par les mers et les océans. Aujourd’hui, 90 % des échanges de marchandises dans le monde se font par cette voie. Bien entendu, ces déplacements ont des impacts sur notre environnement. En effet, ce secteur contribue à la pollution des mers et des océans, mais aussi de l’atmosphère.
Le secteur des transports représente près de 25 %, des émissions mondiales de gaz à effet de serre, contribuant ainsi de manière significative au réchauffement climatique. Face à cette réalité, la transition vers des modes de déplacement durables devient une nécessité. Ainsi, la voiture électrique s’impose puisqu’elle est plus écologique que son équivalent thermique. D’ailleurs, en 5 ans, les ventes ont été multipliées par 5. Mais est-elle réellement un moyen de transport respectueux de l’environnement ?
Synonyme de bien-être et de dépaysement, chaque année, la montagne est très prisée par les touristes. Pourtant, les vacances au ski ont des effets néfastes sur notre environnement. D’ailleurs les territoires montagneux sont les premiers à subir les effets du réchauffement climatique : fortes périodes de canicule, de pluie, érosion des sols, éboulements, fonte des neiges, etc.

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise GAMBA a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone ® et mettre en place un plan d’action pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut