Bilan carbone entreprise : le guide complet pour tout comprendre

La protection de notre environnement est au cœur de nos préoccupations. Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’engager contre le réchauffement climatique.

De nombreux outils et gestes du quotidien permettent alors de réduire son empreinte environnementale, notamment le bilan carbone.

Alors, qu’est-ce que le bilan carbone ? À quoi sert-il ? Comment le mettre en place ?

Restez avec nous, on vous explique tout. 👇

 

Le bilan carbone entreprise, qu’est-ce que c’est ?

 

Commençons par une courte définition.

Le bilan carbone est un outil de diagnostic mis en place par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). Il permet de comprendre et d’analyser les conséquences d’une activité sur l’environnement afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Toutes les entreprises (PME, TPE, ETI, start-ups etc) peuvent effectuer ce bilan, qu’importe leur secteur d’activité. Après tout, on est tous concernés par les changements climatiques.

 

💡 Celui-ci est obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés (250 en régions et départements d’outre-mer) et pour les collectivités de plus de 50 000 habitants. (Loi Grenelle) Petite remarque : la nouvelle directive européenne CSRD va abaisser ce seuil, nous vous en dirons plus dans un prochain article.

 

Que mesure-t-il ?

 

Le bilan carbone évalue les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par une entreprise.

Celles-ci sont alors divisées en 3 catégories :

  • La scope 1 : les émissions directes liées aux équipements, aux différentes installations, au chauffage des locaux, aux véhicules de l’entreprise, etc ;
  • La scope 2 : les émissions indirectes dues au processus de production d’un produit ;
  • La scope 3 : toutes les autres émissions liées aux déplacements domicile-travail, à l’achat et aux transports de marchandises, de matières premières, de services, etc.

 

💡 Le dioxyde de carbone (co2) est le gaz à effet de serre ayant le plus d’impact. Celui-ci provient de la combustion d’énergies fossiles : le charbon, le pétrole et le gaz naturel.

Le méthane, le protoxyde d’azote ou encore l’ozone sont aussi des gaz à effet de serre néfastes pour notre environnement.

 

 

 

 

Comment effectuer un bilan carbone ?

 

 

Ayez en tête que le bilan carbone n’est pas qu’un simple outil mesurant les émissions de GES. En réalité, c’est plutôt une démarche éco-responsable s’inscrivant sur le long terme.

Pour effectuer ce bilan, il est possible de former un de vos collaborateurs en interne afin que celui-ci prenne en charge toute la démarche. Attention, il doit être formé et sensible aux enjeux du développement durable afin de mener à bien ses missions.

Sinon, il est aussi possible de faire appel à un acteur externe, spécialiste de la transition énergétique.

 

💡 Chez take[air], on met à votre disposition une solution complète et personnalisée pour mesurer, réduire et piloter vos émissions de co2.

Notre plateforme digitale et notre réseau d’experts – Les Carbons Killers vous accompagnent pas à pas dans votre stratégie éco-responsable. 💪

 

La réalisation d’un bilan carbone se passe en 6 étapes :

 

  • Étape 1 : on sensibilise vos équipes au réchauffement climatique et à ses effets dévastateurs grâce à des ateliers collectifs ;

 

  • Étape 2 : on définit le périmètre d’analyse et d’action ;

 

  • Étape 3 : on collecte et exploite les données de votre entreprise ;

 

  • Étape 4 : on définit ensemble un plan d’action à réaliser ;

 

  • Étape 5 : on met en place les actions définies au préalable ;

 

  • Étape 6 : on analyse les résultats au fil des semaines.

 

 

💡 Son prix varie en fonction de la taille de l’entreprise et du secteur d’activité. Il peut aller de 2 000 € à 10 000, voire plus. Néanmoins, il existe de nombreux financements – notamment de la part de la BPI (Banque Publique d’Investissement.)

 

Pourquoi effectuer le bilan carbone d’une entreprise ?

 

Le bilan carbone contribue à réduire son empreinte écologique, mais ce n’est pas son seul avantage !

 

En effet, il permet aussi de :

 

  • Renforcer votre image de marque : les consommateurs sont de plus en plus soucieux vis-à-vis de la préservation de notre environnement et souhaitent ainsi consommer de façon durable. Ils pourront ainsi se retrouver à travers vos valeurs ;

 

  • Consolider votre engagement RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) : cette contribution volontaire aux enjeux du développement durable permet de partager vos valeurs éco-responsables et ainsi de fidéliser de nouveaux clients ;

 

  • Se distinguer de la concurrence : vos valeurs et vos engagements permettent de vous démarquer. Résultats ? Vous gagnez, là encore, de nouveaux clients et des parts de marchés.

 

  • Faire de belles économies : en limitant votre consommation d’énergie, vous faites plaisir à la planète, mais aussi à votre porte-monnaie.

 

Vous l’aurez compris, faire le bilan carbone de votre entreprise offre de nombreux bienfaits pour l’environnement, pour vos équipes ainsi que pour le développement de votre activité.

Bref, tout le monde y trouve son compte ! 😉

 

 

En bonus : quelques gestes pour réduire son empreinte carbone

 

De petits gestes simples à adopter contribuent au bien-être de vos équipes et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Bien entendu, on vous en dévoile quelques-uns.👇

 

  • Utilisez des matières premières renouvelables ou labellisées : certains labels permettent de protéger nos ressources – notamment le FSC qui lutte contre la déforestation.

 

  • Optez pour une électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables : il existe de nombreuses énergies vertes telles que la solaire, l’hydraulique, la biomasse ou encore l’éolienne – et elles ne sont pas forcément plus chères !

 

  • Limitez vos consommations énergétiques : pensez toujours à éteindre les lumières à chaque fois que vous sortez d’une pièce. Veillez aussi à ne pas surchauffer vos bureaux ou, à l’inverse, ne pas abuser de la climatisation.

 

  • Mettez en place le télétravail : travailler chez soi permet de limiter les émissions de gaz dues aux trajets domicile-maison. Vous contribuez aussi au bien-être des salariés qui passeront moins de temps dans les transports et dans les embouteillages.

 

  • Sensibilisez vos équipes aux enjeux écologiques avec des ateliers comme la fresque du climat. En plus, ces ateliers favoriseront la collaboration donc la productivité de vos équipes. 💪

 

  • Réduisez vos trajets carbonés avions et voiture et privilégiez la mobilité douce (vélo, marche, trottinette) ainsi que les transports en communs.

 

 

 

  • Achetez de la seconde main : il est tout à fait possible de dénicher de l’occasion de qualité et à des prix bien plus raisonnables que du neuf, notamment pour meubler vos locaux. Pour le matériel informatique, optez pour le reconditionné. ♻️
  • Optez pour de la nourriture locale et/ou bio : vos équipes ont sans doute accès à un placard regorgeant de sucreries, de thés et de cafés. Pensez alors à proposer des produits issus d’une agriculture biologique ou locale. C’est bien meilleur pour la santé, ce qui contribue à améliorer, là encore, la productivité de chacun.

Bilan carbone entreprise : que retenir ?

 

Résumons, réaliser un bilan carbone permet de :

 

  • Comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre de votre entreprise ;
  • Mettre en place des actions visant à réduire son empreinte écologique ;
  • Améliorer l’image de marque de son entreprise et donc fidéliser de nouveaux clients ;
  • Favoriser le bien-être des collaborateurs et donc leur productivité.

 

Alors, prêt à atteindre la neutralité carbone collective ? 😉

 

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Au cœur des nouveaux standards de [reporting de la CSRD se trouve la norme ESRS E1. Axée sur le changement climatique et particulièrement exigeante, cette norme demande aux entreprises d'être totalement transparentes sur leurs impacts environnementaux et leurs actions visant à lutter contre le réchauffement climatique. Alors, en quoi consiste concrètement cette norme ? Quelles informations les entreprises doivent-elles collecter ? Et comment s’y préparer ? Nous y répondons dans cet article ! Nous répondons à toutes ces questions dans cet article ! 😉
Le Bilan Carbone® est une tâche complexe qui nécessite des compétences spécifiques et une connaissance approfondie des méthodologies. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises choisissent d’externaliser cette démarche en faisant appel à des cabinets de conseil spécialisés. Peut-être que vous aussi, vous envisagez cette option ? Si c’est le cas, cet article devrait vous intéresser puisqu’on vous donne un aperçu des nombreux avantages que l’externalisation peut offrir.
Le décret tertiaire a été instauré pour réduire la consommation énergétique des infrastructures publiques et privées. La réalisation d'un Bilan Carbone® s'inscrit alors parfaitement dans cette démarche et va même au-delà ! Alors, comment répondre aux objectifs du décret tertiaire via la réalisation d’un Bilan Carbone ® ? Nous expliquons tout dans cet article !

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

L'entreprse Regain a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut