Blog

Bilan Carbone

Au cœur des nouveaux standards de [reporting de la CSRD se trouve la norme ESRS E1. Axée sur le changement climatique et particulièrement exigeante, cette norme demande aux entreprises d'être totalement transparentes sur leurs impacts environnementaux et leurs actions visant à lutter contre le réchauffement climatique. Alors, en quoi consiste concrètement cette norme ? Quelles informations les entreprises doivent-elles collecter ? Et comment s’y préparer ? Nous y répondons dans cet article ! Nous répondons à toutes ces questions dans cet article ! 😉
Le Bilan Carbone® est une tâche complexe qui nécessite des compétences spécifiques et une connaissance approfondie des méthodologies. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises choisissent d’externaliser cette démarche en faisant appel à des cabinets de conseil spécialisés. Peut-être que vous aussi, vous envisagez cette option ? Si c’est le cas, cet article devrait vous intéresser puisqu’on vous donne un aperçu des nombreux avantages que l’externalisation peut offrir.
Le décret tertiaire a été instauré pour réduire la consommation énergétique des infrastructures publiques et privées. La réalisation d'un Bilan Carbone® s'inscrit alors parfaitement dans cette démarche et va même au-delà ! Alors, comment répondre aux objectifs du décret tertiaire via la réalisation d’un Bilan Carbone ® ? Nous expliquons tout dans cet article !
Une stratégie bas carbone est un plan d'action mis en place par la stratégie nationale bas carbone (SNBC) en 2015 en France.  C’est une feuille de route qui s’inscrit dans un contexte global de lutte contre le réchauffement climatique dans l’objectif d’atteinte à la neutralité carbone collective à horizon 2050. 
Le transport maritime est l’acheminement de personnes et de marchandises par les mers et les océans. Aujourd’hui, 90 % des échanges de marchandises dans le monde se font par cette voie. Bien entendu, ces déplacements ont des impacts sur notre environnement. En effet, ce secteur contribue à la pollution des mers et des océans, mais aussi de l’atmosphère.
Effectuer le bilan carbone de son entreprise est une étape essentielle pour réduire son empreinte carbone et lutter contre le réchauffement climatique. En effet, il permet de mesurer la quantité de gaz à effet de serre (GES) générés par une structure sur une certaine période (bien souvent, un an.) L’objectif est d’identifier les sources d'émissions de GES en vue de réaliser des actions visant à les diminuer.
Dans l'effort mondial pour atteindre la neutralité carbone, 3 pays se distinguent avec un bilan carbone négatif : le Bhoutan, le Suriname et le Panama. Regardons de plus près les exploits environnementaux de ces trois pays.
Effectuer le bilan carbone de son entreprise est la première étape essentielle pour réduire son impact sur le climat. Mais alors comment le réaliser et s’assurer de sa fiabilité ?
Selon L’ADEME, le secteur de l’agriculture est responsable de près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales (GES). L'utilisation d'engrais, l'élevage intensif et la déforestation liée à l'expansion des terres cultivables en sont les principales causes. Face à cette réalité, il est urgent de diminuer les émissions de GES de ce secteur afin de contribuer à l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050.
Vous souhaitez devenir une entreprise engagée et renforcer votre stratégie RSE ? Vous engagez pour la lutte contre le réchauffement climatique ?

Livres blancs

Téléchargez nos guides

Retrouvez tous nos conseils dédiés à la stratégie climat des entreprises, directement téléchargeables en PDF.

Livre Blanc CSRD

Le mini guide des subventions du Bilan Carbone

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut