Intégrer la méthodologie ACT à sa stratégie climat : Les 4 étapes

Une entreprise qui souhaite contribuer à la neutralité carbone n’est pas chose facile. C’est un projet qui doit faire partie intégrante de la stratégie globale d’une entreprise, à travers une approche méthodique et planifiée.

Cela demande donc une compréhension des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise, avec la mise en place d’objectifs de réduction à court, moyen et long terme.

C’est là qu’entre en jeu la méthode ACT®. Celle-ci permet aux entreprises de suivre une méthodologie officielle, reconnue et vérifiable concernant la réalisation de leur stratégie climat.

Alors, comment intégrer la méthodologie ACT à votre stratégie climat ? Quelles sont les étapes à suivre ?

Dans cet article, on vous présente les 4 étapes essentielles pour intégrer la méthodologie ACT à votre stratégie climat.

 

 

Méthode ACT : Définition et objectifs

 

 

La méthode ACT (Assessing Low Carbon Transition®) a été développée par l’ADEME et le Carbon Disclosure Project (CDP) en 2015, lors de la COP21, afin d’accompagner diverses structures dans leur transition bas carbone.

Son objectif ? Répondre aux objectifs des Accords de Paris, c’est-à-dire, limiter le réchauffement à 2 °C d’ici la fin du siècle.

Cette méthode s’appuie sur des données qualitatives, quantitatives et des retours d’expériences pour définir la stratégie de décarbonation la plus adaptée à une entreprise, selon son secteur d’activité.

Elle concerne de nombreux acteurs aux 4 coins du monde, tels que les entreprises, les fédérations, les investisseurs et les pouvoirs publics.

En 2023, 407 entreprises ont participé à la méthode ACT, dont 100 en France.

 

💡 Le saviez-vous ? Des méthodologies spécifiques ont été créées pour certains secteurs, comme l’agriculture, l’agroalimentaire, la construction, la gestion immobilière, l’automobile, la production d’électricité, etc.

 

 

Intégrer la méthodologie ACT à sa stratégie climat : Les 4 étapes

Étape 1 : Comprendre et se former à la méthode ACT

 

 

Avant toute chose, il est essentiel de bien comprendre la méthodologie ACT.

Pour cela, il est possible de former vos équipes chargées de votre stratégie climat grâce aux formations de l’ADEME. Sachez qu’il existe 2 formations concernant la méthodologie ACT, l’une pour les consultants, l’autre pour les entreprises. Attention, pour en bénéficier, vous devez obligatoirement réaliser au préalable le bilan carbone de votre structure.

 

Pour une meilleure compréhension de la démarche ACT, concentrons-nous ici sur quelques points essentiels.

Tout d’abord, sachez que cette méthode se décline en deux volets :

 

  • l’ACT Pas-à-Pas, une étape préparatoire qui vous permet de vous formaliser aux critères d’évaluation et de mener à bien votre stratégie de décarbonation (on en reparle à l’étape 4) ;
  • l’ACT Évaluation qui se concentre sur l’évaluation et la cohérence de votre trajectoire bas carbone avec les objectifs de l’Accord de Paris. Cette évaluation est réalisée par des tiers indépendants.

 

 

 

 

Aussi, pour répondre aux objectifs de la méthodologie ACT et mettre en place une stratégie carbone efficace, l’entreprise doit répondre à cinq questions.👇

 

  • Quels sont les objectifs environnementaux de votre entreprise, notamment concernant la réduction des GES ?
  • Comment compte-t-elle atteindre ses objectifs ? Autrement dit, quel est votre plan d’action ?
  • Quelles sont les actions bas carbone mises en place à court et long terme ?
  • Comment les décisions commerciales prises dans le passé influencent-elles votre trajectoire d’émissions de GES ?
  • Vos actions sont-elles cohérentes avec vos objectifs de réduction d’émission ? Et quelles actions ne permettent pas d’atteindre la sobriété carbone ?

 

Suites à vos réponses et actions, vous obtiendrez une note ACT selon une vingtaine d’indicateurs répartis en trois critères :

 

  • La performance : une note allant de 1 à 20 ;
  • La cohérence : une note allant de A à E ;
  • La tendance : avec une note + (amélioration), – (dégradation) ou = (stable).

 

Par la suite, vous obtiendrez une description des informations qui servent de base à l’évaluation, une synthèse ainsi que des pistes d’amélioration à travers de bonnes pratiques à adopter.

Vous pourrez donc communiquer sur la conformité de votre démarche et ainsi renforcer vos engagements durables aux yeux de vos parties prenantes.

 

 

Étape 2 : Réaliser le bilan carbone® de sa structure

 

 

Afin de vous préparer à la méthodologie de l’ACT, vous devez comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre et identifier les postes émetteurs de votre structure.

Plusieurs méthodes permettent cette comptabilisation : le GHG Protocol, la méthodologie Bilan Carbone © ou la norme 14064.

En France, la plus répandue est le Bilan Carbone®. Cet outil développé par l’ADEME permet de comptabiliser et de réduire les émissions directes et indirectes de GES (scope 1, 2 et 3) de votre structure, et ce, selon une méthode reconnue. Il identifie aussi les pistes d’amélioration de votre stratégie environnementale afin de lutter contre le réchauffement climatique.

 

D’ailleurs, chez take[air], on vous accompagne dans sa réalisation à travers :

 

 

 

  • Notre plateforme de management carbone conforme à la méthodologie Bilan carbone® de l’ADEME ;
  • Un accompagnement personnalisé par nos Carbon Killers pour réduire concrètement l’empreinte carbone de votre entreprise.

 

 

Étape 3 : Demander un soutien financier grâce aux 4 dispositifs de l’ADEME

 

L’ADEME soutient financièrement les entreprises dans la mise en œuvre des méthodologies ACT.

 

  • Par exemple, les TPE et PME peuvent obtenir des financements pour des projets de transition écologique grâce au dispositif « Tremplin pour la transition écologique. »

 

Les entreprises concernées peuvent recevoir jusqu’à 4 000 € pour une évaluation ACT et 12 000 € pour ACT Pas-à-Pas.

 

  • Autre subvention : l’aide à la décision de l’ADEME. Celle-ci permet de financer les coûts externes des entreprises françaises dus à la mise en place de la méthodologie ACT.

 

Les taux d’aides pour les dépenses éligibles sont de :

 

    • 70 % pour les TPE ;
    • 60 % pour les PME ;
    • 50 % pour les grandes entreprises (ETI et Grands groupes)

 

Il existe aussi l’appel à projets ACT® qui a pour objectif d’accroître le nombre d’entreprises réalisant des stratégies de décarbonation et des plans de transition écologique.

 

Pour être retenus, les projets doivent :

 

  • rassembler entre 10 et 30 entreprises ayant réalisé leur BEGES au préalable ;
  • être portés par des grandes entreprises qui souhaitent décarboner leur chaîne de valeur en accompagnant leurs fournisseurs ;
  • être portés par des entités légitimes : associations, banques, investisseurs, fédérations, centres techniques ou bureaux d’études.

 

Une fois le projet sélectionné, l’ADEME finance les coûts de prestation pour l’entreprise bénéficiaire et les coûts d’animation (coordination, sensibilisation et communication) qui découlent du projet.

 

🚨 Attention, vous pouvez déposer votre candidature jusqu’au 19 juillet 2024, 12 h (heure de Paris.)

 

  1. Enfin, il existe l’Accélérateur Décarbonation en partenariat ADEME et BpiFrance.

    Ce dispositif est un programme d’accompagnement pour les entreprises qui souhaitent accélérer leur transition écologique. Il s’adresse précisément aux PME et ETI françaises des secteurs énergivores (transport, industrie, construction et énergie) ayant réalisé leur Bilan Carbone® (datant de moins de 2 ans.)

    Ce programme, financé en grande partie par l’ADEME et la BpiFrance, permet aux entreprises sélectionnées de bénéficier d’un accompagnement individuel, de formations et de rencontrer des experts sur le sujet.

 

Étape 4 : Suivre la méthode ACT Pas-à-Pas

 

 

 

Les entreprises volontaires peuvent suivre la méthode ACT Pas-à-Pas : la feuille de route qui permet d’assurer la cohérence de votre stratégie climat et ainsi de vous préparer aux critères d’évaluation.

 

Concrètement, la démarche ACT Pas-à-Pas comprend 5 étapes :

 

  • le diagnostic initial ;
  • l’élaboration de la stratégie et des objectifs ;
  • la construction de la trajectoire de décarbonation ;
  • la définition d’un plan d’action et des nouveaux objectifs ;
  • le suivi de la mise en œuvre.

 

Cette méthodologie est basée sur la matrice SWOT : un outil qui permet d’identifier les forces, les faiblesses, les opportunités ainsi que les menaces concernant votre entreprise. Il permet donc de prendre des décisions stratégiques pour assurer la viabilité de son entreprise, anticiper les risques concernant la transition écologique et ainsi rassurer leurs investisseurs.

En revanche, l’ADEME précise que : « la méthodologie ACT Pas-à-Pas ne garantit pas une bonne notation à l’évaluation ACT qui dépend de la mise en œuvre effective d’un plan de transition ambitieux aligné sur la trajectoire bas carbone de son secteur. »

 

 

Méthodologie ACT : En bref

 

 

La méthode ACT Pas-à-Pas accompagne les entreprises dans la réalisation, le déploiement, le suivi et l’évaluation de leur stratégie de décarbonation. Elle permet donc aux entreprises de tous secteurs de contribuer aux objectifs de neutralité carbone et ainsi à la lutte contre le dérèglement climatique.

 

Pour intégrer la méthodologie ACT à votre stratégie climatique, vous devez :

 

  • bien comprendre la méthodologie ACT en formant vos équipes chargées de votre stratégie climat ;
  • réaliser votre Bilan Carbone® pour connaître vos émissions de GES, notamment de dioxyde de carbone (CO2) ;
  • demander des subventions à l’ADEME pour faciliter votre transition écologique ;
  • suivre la méthode ACT Pas-à-Pas afin de vous préparer aux critères d’évaluation et ainsi assurer la viabilité de votre entreprise et anticiper les risques dus à cette transition ;

 

Comme on vous le disait, la méthodologie ACT s’inscrit après la réalisation d’un premier bilan GES. Alors, si vous ne l’avez toujours pas fait, contactez-nous pour réduire efficacement votre empreinte environnementale et ainsi réussir votre transition énergétique. 🤝

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Au cœur des nouveaux standards de [reporting de la CSRD se trouve la norme ESRS E1. Axée sur le changement climatique et particulièrement exigeante, cette norme demande aux entreprises d'être totalement transparentes sur leurs impacts environnementaux et leurs actions visant à lutter contre le réchauffement climatique. Alors, en quoi consiste concrètement cette norme ? Quelles informations les entreprises doivent-elles collecter ? Et comment s’y préparer ? Nous y répondons dans cet article ! Nous répondons à toutes ces questions dans cet article ! 😉
Le Bilan Carbone® est une tâche complexe qui nécessite des compétences spécifiques et une connaissance approfondie des méthodologies. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises choisissent d’externaliser cette démarche en faisant appel à des cabinets de conseil spécialisés. Peut-être que vous aussi, vous envisagez cette option ? Si c’est le cas, cet article devrait vous intéresser puisqu’on vous donne un aperçu des nombreux avantages que l’externalisation peut offrir.
Le décret tertiaire a été instauré pour réduire la consommation énergétique des infrastructures publiques et privées. La réalisation d'un Bilan Carbone® s'inscrit alors parfaitement dans cette démarche et va même au-delà ! Alors, comment répondre aux objectifs du décret tertiaire via la réalisation d’un Bilan Carbone ® ? Nous expliquons tout dans cet article !

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

L'entreprse Regain a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut