Le réchauffement climatique : causes, conséquences et solutions

Réchauffement climatique : définition

 

Le réchauffement climatique est un phénomène mondial d’augmentation de la température terrestre de la Terre, ainsi que de l’atmosphère et des océans sur une période relativement courte à l’échelle géologique.

On parle aussi de changements ou de dérèglements climatiques.

Celui-ci peut être causé par des phénomènes naturels. Néanmoins, depuis le milieu de XIXe siècle, on parle de réchauffement d’origine anthropique, donc humaine. Cela signifie donc que les causes ne sont pas seulement naturelles, mais dues à l’activité économique et industrielle de l’Homme.

Regardons tout ça de plus près. 👇

 

Quelles sont les causes du réchauffement climatique ?

 

Tout d’abord, pour bien comprendre le pourquoi de ce réchauffement, il est important de comprendre comment fonctionne l’effet de serre.

Celui-ci est un phénomène naturel qui rend possible la présence d’eau liquide sur Terre, donc la vie telle que nous la connaissons.

Son principe est simple :

 

  1. Une partie des rayons du soleil atteint la surface de la Terre ;
  2. La Terre absorbe une partie de cette énergie et en renvoie une autre sous forme de rayonnement infrarouge ;
  3. Les gaz à effet de serre naturellement présents dans l’atmosphère (l’ozone, la vapeur d’eau, le protoxyde d’azote, le méthane ou le dioxyde de carbone) forment une barrière autour de la terre, ce qui permet de retenir certains rayons et ainsi de maintenir une température moyenne d’environ 15 °C sur Terre.

 

Néanmoins, depuis la révolution industrielle, les activités humaines ont modifié cet équilibre naturel. En effet, nos activités sont responsables d’une trop grande présence de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

 

💡 Le saviez-vous ? Les principaux gaz à effet de serre (GES) sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le dioxyde d’azote (N2O) et les gaz fluorés.

 

 

Intéressons-nous désormais aux principales activités qui contribuent au réchauffement climatique.👇

 

  • La combustion de combustibles fossiles : l’énergie produite par le charbon, le pétrole et le gaz naturel est utilisée dans de nombreux secteurs, tels que la production d’électricité, les transports, l’industrie, l’agriculture et les bâtiments.

 

  • L’agriculture et l’élevage intensif : les fertilisants chimiques et les pesticides émettent du protoxyde d’azote et d’autres gaz à effet de serre. Les émissions de méthane provenant de l’élevage intensif sont également une source importante de gaz à effet de serre.

 

  • La déforestation : les arbres absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère et stockent le carbone, mais lorsque les arbres sont abattus ou brûlés, celui-ci est libéré dans l’atmosphère, ce qui contribue au réchauffement climatique.

 

  • Les activités industrielles : les processus industriels, comme la production de ciment et l’incinération de déchets, émettent aussi des gaz à effet de serre.

 

  • Les transports : les voitures, les camions, les avions et les autres moyens de transport sont une source importante d’émissions de GES, en particulier de dioxyde de carbone.

 

💡 Le saviez-vous ? Parmi les principaux secteurs émetteurs, on observe l’énergie (35 %), les transports (14 %) et l’agriculture (14 %).

 

Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique ?

 

Le dérèglement climatique à de nombreuses répercussions sur notre environnement, notre société, ainsi que sur notre économie.

Voici alors quelques exemples. 👇

 

  1. L’augmentation de la température : d’après le dernier rapport du Giec, la température à la surface du globe atteint 1,1 °C de plus pour la période 2011 à 2020 par rapport à celle de 1850 à 1900. Cette augmentation entraîne des vagues de chaleur plus fréquentes et plus intenses, des incendies de forêt, ainsi que la fonte des glaciers et des calottes glaciaires.
  2. Des changements des précipitations : ces changements entraînent des conséquences néfastes pour l’agriculture, la sécurité alimentaire et la disponibilité de l’eau et sont aussi responsables de nombreuses inondations et de vagues de sécheresse.
  3. L’augmentation du niveau de la mer : le dérèglement climatique entraîne une fonte des glaciers qui peuvent alors inonder les zones côtières et aussi perturber les écosystèmes marins.
  4. Des changements des écosystèmes : les plantes et les animaux sont aussi touchés par le réchauffement de la Terre. Par exemple, de nombreuses espèces sont contraintes de migrer et de modifier leur régime alimentaire. Certaines sont aussi en danger d’extinction.
  5. L’augmentation des événements climatiques extrêmes : le réchauffement entraîne aussi des tempêtes plus fortes, des inondations, des sécheresses et des incendies de forêt.
  6. Des impacts sur la santé : ces changements peuvent affecter et affaiblir notre santé de diverses manières à cause des vagues de chaleur, des maladies liées à l’eau, des infections transmises par les moustiques ou encore des allergies.
  7. L’épuisement des ressources : lorsque l’utilisation des ressources naturelles dépasse leur taux de renouvellement, on assiste à leur épuisement, entraînant une augmentation des coûts des matières premières, une instabilité économique, la déforestation, la pollution et la perte de biodiversité.

 

💡 À noter : ces impacts peuvent être différents d’une région à l’autre. Néanmoins, ces phénomènes climatiques concernent toute notre planète et s’intensifieront au cours des prochaines décennies.

 

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

 

Heureusement, il existe plusieurs astuces pour ralentir ce dérèglement climatique.👇

 

 

Mesurer et comprendre ses émissions de gaz à effet de serre

 

Tout d’abord, pour minimiser son impact environnemental, il est important de comprendre son empreinte carbone : la quantité de gaz à effet de serre produite par ses activités du quotidien.

Les ménages peuvent la calculer en quelques minutes sur Internet, en répondant à de simples questions.

Pour les professionnels qui souhaitent réduire leur impact environnemental, il existe le bilan carbone. Celui-ci permet de comprendre, de mesurer et de piloter les émissions de GES de l’entreprise.

💡 D’ailleurs, chez take[air], nous accompagnons les entreprises qui souhaitent effectuer leur bilan carbone, en vue de réduire leurs émissions de GES. 🌿

 

Utiliser des énergies renouvelables

 

Les entreprises, comme les particuliers, peuvent adopter des énergies vertes pour réduire leur empreinte carbone.

Celles-ci sont produites à partir d’énergies renouvelables, donc inépuisables. On a donc :

 

  • L’énergie solaire qui produit de l’électricité à l’aide de panneaux solaires ;
  • L’énergie hydraulique qui produit de l’électricité à l’aide de turbines hydroélectriques ;
  • L’énergie éolienne qui produit de l’électricité grâce au vent ;
  • La biomasse qui produit de la chaleur et de l’électricité à partir de matières organiques renouvelables, telles que les déchets agricoles ou les résidus forestiers ;
  • La géothermie qui produit de la chaleur et de l’électricité à partir de la chaleur de la Terre, à l’aide de pompes de centrales géothermiques.

 

Adopter des gestes engagés au quotidien

 

Il est aussi important de promouvoir des modes de vie durables, adaptés aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Par exemple, vous pouvez :

  • Réduire votre consommation électrique en limitant l’utilisation du chauffage, de la climatisation, ainsi qu’en éteignant les lumières à chaque fois que vous quittez une pièce ;
  • opter pour des moyens de transports écologiques tels que les transports en commun, le covoiturage, le vélo, la marche, etc ;
  • Réduire ses déchets en se tournant, par exemple, vers le zéro déchet ;
  • Opter pour des produits reconditionnés, notamment pour le matériel informatique, et ainsi lutter contre l’obsolescence programmée et la production de déchets ♻️ ;
  • Choisir des produits recyclés afin d’éviter la surproduction ;

 

 

 

  • Opter pour le circuit court, le local, pour limiter la production de gaz à effet de serre due aux transports ;

 

Sensibiliser et impliquer son entourage

 

Afin d’encourager l’adoption de modes de vie durables et de promouvoir la lutte contre le réchauffement climatique, les populations doivent alors connaître les enjeux du développement durable. C’est pourquoi, il est essentiel de les sensibiliser, donc d’en discuter.

Les gouvernements, les organisations non gouvernementales et les médias peuvent alors jouer un rôle important.

Aussi, au sein d’une entreprise, il est possible d’organiser des événements pour sensibiliser les collaborateurs aux enjeux du développement durable. Vous pouvez organiser un atelier sur la fresque du climat ou encore une activité pour savoir comment adopter de bonnes pratiques écolos au bureau.

 

Encourager l’innovation et la recherche

 

L’innovation et la recherche peuvent permettre de développer des technologies et des solutions plus durables, notamment pour le développement des énergies renouvelables.

Par exemple, une entreprise peut obtenir des crédits carbone en finançant des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

💡 Le saviez-vous ? Le crédit carbone est une mesure utilisée pour quantifier la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sont utilisés pour encourager les entreprises à réduire leurs émissions en vue d’atteindre les objectifs fixés.

 

Les gouvernements peuvent aussi offrir des incitations financières telles que des crédits d’impôt et des subventions pour inciter les entreprises à investir dans la recherche et le développement de technologies propres.

 

Enfin, la collaboration entre les gouvernements, les entreprises et les universités permet aussi de développer des solutions innovantes pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

En bref, que retenir ?

 

Pour résumer, le réchauffement climatique est un problème majeur causé par les activités de l’Homme, notamment par la combustion de fossiles et la déforestation.

 

Ce phénomène a de graves conséquences pour l’environnement : élévation du niveau de la mer, augmentation des événements climatiques extrêmes, fonte des glaciers, perte de biodiversité, etc.

 

Néanmoins, en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre, il est possible de ralentir ce réchauffement.

Pensez alors aux énergies renouvelables et à adopter un mode de vie durable au quotidien pour protéger notre planète pour nos générations futures. 🌍

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Le transport maritime est l’acheminement de personnes et de marchandises par les mers et les océans. Aujourd’hui, 90 % des échanges de marchandises dans le monde se font par cette voie. Bien entendu, ces déplacements ont des impacts sur notre environnement. En effet, ce secteur contribue à la pollution des mers et des océans, mais aussi de l’atmosphère.
Le secteur des transports représente près de 25 %, des émissions mondiales de gaz à effet de serre, contribuant ainsi de manière significative au réchauffement climatique. Face à cette réalité, la transition vers des modes de déplacement durables devient une nécessité. Ainsi, la voiture électrique s’impose puisqu’elle est plus écologique que son équivalent thermique. D’ailleurs, en 5 ans, les ventes ont été multipliées par 5. Mais est-elle réellement un moyen de transport respectueux de l’environnement ?
Synonyme de bien-être et de dépaysement, chaque année, la montagne est très prisée par les touristes. Pourtant, les vacances au ski ont des effets néfastes sur notre environnement. D’ailleurs les territoires montagneux sont les premiers à subir les effets du réchauffement climatique : fortes périodes de canicule, de pluie, érosion des sols, éboulements, fonte des neiges, etc.

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise GAMBA a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone ® et mettre en place un plan d’action pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut