Trajectoire bas carbone entreprise : Comment la mettre en place ?

Face au réchauffement climatique, il est urgent de réduire considérablement nos émissions de gaz à effet de serre.

La France a donc mis en place une Stratégie Nationale Bas Carbone (la SNBC) : la feuille de route pour conduire la politique d’atténuation du changement climatique.

Par exemple, la France s’est engagée à diviser par 6 les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050 et à les réduire de 40 % d’ici à 2030.

Pour atteindre les objectifs de la SNBC, les entreprises françaises ont un rôle à jouer. Elles doivent établir une trajectoire bas carbone, c’est-à-dire un plan ou scénario qui détaille les objectifs de réduction liés à leurs activités et les moyens pour y parvenir.

Pour ce faire, les entreprises peuvent utiliser la méthodologie de la SBTi (Science Based Target Initiative.) Celle-ci permet d’établir des objectifs de réduction d’émissions alignés sur la science et ainsi contribuer aux efforts nationaux de réduction.

Alors, comment mettre en place une trajectoire bas carbone au sein de son entreprise ?

Découvrez ici les 6 étapes pour réussir votre trajectoire bas carbone.

 

 

Étape 1 : Effectuer le Bilan Carbone® de son entreprise

 

 

Pour réduire vos émissions de GES, vous devez tout d’abord comprendre l’empreinte carbone de votre entreprise. En d’autres termes, vous devez mesurer toutes les émissions de gaz à effet de serre (directes et indirectes) liées à votre activité.

On parle là du Bilan Carbone ®.

 

Celui-ci vous permettra d’identifier vos postes émetteurs, de comprendre vos besoins et de déterminer vos objectifs de réduction à court, moyen et long terme.

 

 

Bref, la réalisation de votre Bilan Carbone est le point de départ de votre stratégie bas carbone.

Chez take[air], on vous accompagne de A à Z dans la réalisation de votre Bilan Carbone® grâce à notre équipe d’experts et notre plateforme de management carbone. Contactez-nous !

 

Étape 2 : Suivre l’approche de la SBTi

 

Après avoir mesuré les émissions de GES de votre entreprise, vous devez vous fixer des objectifs chiffrés de réduction et déterminer la trajectoire qui vous permettra de les atteindre.

C’est là que la SBTi (Science Based Target Initiative) entre en scène.

Ce projet collectif a été lancé en 2015 par le Carbon Disclosure Project (CDP), le Global Compact des Nations Unies, le World Ressource Institute (WRI) et le World Wildlife Fund (WWF).

Depuis sa création, la SBTi développe des outils et des ressources pour réduire les émissions des entreprises, qu’importe leur secteur d’activité. Concrètement, elle leur partage une méthodologie et des conseils pour l’élaboration de leur trajectoire bas carbone – et ce, en restant cohérent avec la science et les recommandations du GIEC.

 

💡 Le saviez-vous ? En novembre 2023, plus de 6 500 entreprises de 50 secteurs différents ont rejoint la SBTi et un tiers ****ont terminé la validation de leurs objectifs à court terme.

 

La SBTi a également développé le Net Zéro Standard : une norme partageant aux entreprises des lignes directrices visant à atteindre la neutralité climatique.

Pour être conforme à la norme Net Zéro, votre entreprise doit :

  • réduire ses émissions de GES à un niveau proche de 0 ;
  • proposer des produits et services à faibles émissions carbone ;
  • compenser les émissions de GES restantes par des crédits carbone ou via des projets de réduction des émissions.

 

Étape 3 : Définir ses objectifs et actions de réduction

 

Grâce à la réalisation de votre bilan carbone et aux directives de la SBTi, vous pourrez définir vos objectifs de réduction – et ce, en ciblant les actions à privilégier pour réduire efficacement vos émissions.

Par exemple, si votre objectif est de réduire les émissions de CO2 liées aux déplacements, vous pouvez proposer des actions telles que la promotion du covoiturage, l’utilisation de véhicules électriques pour les trajets professionnels ou l’encouragement du télétravail.

Vous pouvez aussi choisir d’optimiser votre processus de production, d’améliorer l’efficacité énergétique de votre structure ou encore de choisir les énergies renouvelables ou de vous approvisionner auprès de fournisseurs engagés et locaux.

 

 

 

 

Ces objectifs, appelés « Science-Based Targets » peuvent être définis en valeur absolue, en intensité ou les deux selon vos préférences et les caractéristiques spécifiques de votre entreprise. 👇

 

  • La cible absolue vise la réduction de la quantité totale de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère entre l’année de réalisation de la cible et une année de référence donnée. Par exemple, réduire les émissions de 25 % entre 2025 et 2030, qu’importent les changements de l’entreprise.

 

  • En revanche, la cible en intensité vise à réduire les émissions par rapport à une métrique pertinente pour l’entreprise. Cette métrique diffère selon votre secteur d’activité.

 

Plusieurs principes doivent être respectés dans le cadre du développement des objectifs de réduction.

Tout d’abord, ces derniers doivent porter obligatoirement sur les scopes 1 et 2 du Green House Protocol (GHP). Les émissions du scope 3 doivent être prises en compte si elles représentent plus de 40 % des émissions totales de l’entreprise.

 

De plus, votre trajectoire bas carbone doit s’établir sur 5 ans minimum à partir de son lancement. Pour celle à long terme, donc plus de 15 ans, vous devez définir des objectifs de réduction intermédiaire. Ces derniers doivent aussi être cohérents avec la mission des accords de Paris : limiter le réchauffement climatique à 2 °C.

 

Enfin, la SBTi impose que les réductions d’émissions passent par une action directe au sein de l’entreprise ou sa chaîne de valeur. Ni les émissions évitées ni la compensation carbone ne sont comptabilisées.

 

Étape 4 : Identifier son approche

 

Pour vous aider à atteindre vos objectifs, la SBTi a développé différentes méthodes basées sur trois approches. 👇

 

  • Approche sectorielle : Cette approche repose sur l’allocation d’un « budget carbone » spécifique à chaque secteur économique. Ce budget est déterminé en fonction des objectifs mondiaux de limitation du réchauffement climatique.
  • Approche économique : Celle-ci consiste à fixer des objectifs de réduction des émissions en se basant sur une unité économique, telle que le PIB national ou mondial. Concrètement, les entreprises s’engagent à réduire leurs émissions proportionnellement à leur production économique. Cela leur permet donc de décarboner leur processus de production tout en maintenant leur croissance économique.
  • Approche absolue : elle consiste à définir les cibles de réduction par rapport aux scénarios d’émissions de référence établis par des organismes scientifiques tels que le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC).

 

Ainsi, vous pourrez choisir l’approche qui convient le mieux en fonction du secteur d’activité de votre entreprise et de vos objectifs de réduction.

 

Étape 5 : S’engager par écrit auprès de la SBTi

 

 

 

 

 

Une fois votre trajectoire bas carbone défini, vous devez vous engager officiellement auprès de la SBTi.

 

Pour cela, vous devrez signer une lettre d’intention et soumettre votre dossier de candidature détaillé avec :

 

  • Votre Bilan Carbone® actualisé ;
  • Votre trajectoire bas-carbone fixée ;
  • Les actions mises en place et celles à réaliser sur le moyen et long terme ;
  • Les résultats obtenus jusqu’à ce jour.

 

Étape 6 : Suivre et communiquer sur ses actions et résultats

 

 

Enfin, pensez à suivre de près vos actions et progrès réalisés au fil des mois. Vous pourrez ainsi ajuster votre trajectoire bas carbone afin de l’améliorer si besoin.

De plus, veillez à toujours communiquer avec transparence sur votre trajectoire bas carbone en interne et en externe. Cette communication est essentielle car elle offre de nombreux avantages pour votre entreprise.

En effet, vous renforcez votre crédibilité et votre réputation auprès de toutes vos parties prenantes. D’autant plus que les engagements environnementaux sont de plus en plus pris en compte par les consommateurs et les investisseurs, ce qui vous offre un réel avantage concurrentiel. De plus, une communication transparente témoigne de votre sérieux et contribue donc à renforcer la confiance de vos parties prenantes.

 

Mais ce n’est pas tout !

La mise en place d’une trajectoire bas carbone permet aussi :

 

  • De vous protéger des sanctions et des amendes liées à la non-conformité des réglementations environnementales sans cesse en évolution ;
  • De générer des économies à long terme, notamment en optimisant vos ressources et en améliorant l’efficacité énergétique de votre structure ;
  • De réduire votre dépendance aux combustibles fossiles et ainsi de vous protéger des fluctuations des prix – de quoi vous assurer une stabilité financière à long terme ;
  • De stimuler l’innovation, notamment en investissant dans la recherche et le développement de solutions à faible émission carbone.

 

Bref, grâce à la mise en place de votre trajectoire bas carbone, vous contribuez à façonner un avenir plus durable ! 🥳

 

Mettre en place une trajectoire bas carbone : L’essentiel

 

Pour résumer, la SBTi est une aide précieuse pour les entreprises qui cherchent à contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Elle offre un cadre structuré et scientifiquement fondé pour mettre en place une trajectoire bas carbone au sein de votre structure.

Pour ce faire, vous devez :

 

  • Réaliser le Bilan Carbone® de votre entreprise pour connaître et évaluer vos émissions de gaz à effet de serre ;
  • Comprendre et suivre l’approche de la SBTi ;
  • Fixer des objectifs de réduction clairs et réalisables ;
  • Choisir votre approche : sectorielle, économique ou absolue ;
  • Vous engager auprès de la SBTi en soumettant un dossier de candidature ;
  • Suivre et communiquer sur vos actions et résultats en interne et en externe.

 

En adoptant une trajectoire bas carbone au sein de votre entreprise, vous renforcez vos engagements durables et contribuez à la transition vers une économie plus durable et respectueuse du climat ! ♻️

 

 

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Au cœur des nouveaux standards de [reporting de la CSRD se trouve la norme ESRS E1. Axée sur le changement climatique et particulièrement exigeante, cette norme demande aux entreprises d'être totalement transparentes sur leurs impacts environnementaux et leurs actions visant à lutter contre le réchauffement climatique. Alors, en quoi consiste concrètement cette norme ? Quelles informations les entreprises doivent-elles collecter ? Et comment s’y préparer ? Nous y répondons dans cet article ! Nous répondons à toutes ces questions dans cet article ! 😉
Le Bilan Carbone® est une tâche complexe qui nécessite des compétences spécifiques et une connaissance approfondie des méthodologies. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises choisissent d’externaliser cette démarche en faisant appel à des cabinets de conseil spécialisés. Peut-être que vous aussi, vous envisagez cette option ? Si c’est le cas, cet article devrait vous intéresser puisqu’on vous donne un aperçu des nombreux avantages que l’externalisation peut offrir.
Le décret tertiaire a été instauré pour réduire la consommation énergétique des infrastructures publiques et privées. La réalisation d'un Bilan Carbone® s'inscrit alors parfaitement dans cette démarche et va même au-delà ! Alors, comment répondre aux objectifs du décret tertiaire via la réalisation d’un Bilan Carbone ® ? Nous expliquons tout dans cet article !

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

L'entreprse Regain a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut