ESG & CSRD

Critères ESG et CSRD : l’article pour tout comprendre

 

Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) et la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) sont des concepts essentiels dans le domaine de la finance durable et de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Ici, on vous dit tout pour bien comprendre ces deux concepts. 👇

 

Commençons par de courtes définitions

Les critères ESG

 

Les critères ESG sont un ensemble de facteurs permettant d’estimer la performance de votre entreprise en matière de durabilité et de responsabilité sociale. Ils permettent ainsi d’évaluer votre démarche RSE.

 

Ces critères sont alors divisés en 3 catégories :

 

  • Les questions environnementales : vos émissions de carbone, votre consommation énergétique, la gestion de vos déchets, votre contribution à la neutralité carbone collective et à la préservation de la biodiversité, etc.
  • Les questions sociales : la parité et la diversité au sein de votre entreprise, le respect des droits des travailleurs, le dialogue social, l’égalité des chances, l’accès à la formation pour vos équipes, etc.
  • Les questions de gouvernance : la lutte contre la corruption, la transparence des opérations, la relation avec vos parties prenantes, l’indépendance du conseil d’administration, etc.

 

💡 L’intégration des critères ESG concernent toutes les entreprises : PME, TPE, grandes entreprises et start-ups.

 

La CSRD

 

La CSRD est une directive proposée par la Commission européenne qui vise à améliorer la transparence des entreprises sur leurs performances en matière de durabilité. Celles-ci doivent fournir des informations détaillées sur leur impact environnemental, social et de gouvernance dans leur rapport annuel, tels que :

  • Le respect des droits de l’homme ;
  • La diversité et l’inclusion ;
  • La transparence financière ;
  • Les relations avec les parties prenantes ;
  • Les émissions de gaz à effet de serre
  • Ainsi que d’autres aspects sociaux et environnementaux liés à ses activités.

 

💡 Les rapports CSRD sont utilisés pour communiquer les résultats de l’entreprise en matière de durabilité auprès des parties prenantes, notamment aux investisseurs, aux employés et aux clients. On y reviendra un peu plus bas. 😉

 

Vous l’aurez compris, ici, ce sont l’éthique et la durabilité qui sont visées – et non les critères financiers habituels.

 

Pourquoi prendre en compte les critères ESG en entreprise ?

 

Adopter les critères ESG et partager vos pratiques et vos engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale offrent de nombreux avantages :

  • Vous attirez de nouveaux investisseurs : ces derniers s’intéressent de plus en plus aux critères ESG pour évaluer la performance globale d’une entreprise sur le long terme. En effet, ils permettent d’identifier les risques et donc les opportunités d’investissement durable.
  • Vous améliorez votre marque employeur : en adoptant des pratiques durables, vous améliorez votre réputation auprès de vos clients, de vos employés, ainsi qu’envers toutes vos parties prenantes internes et externes. Il faut savoir que les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’impact environnemental et social lié à leurs achats et sont souvent plus enclins à acheter auprès d’entreprises qui s’engagent pour l’environnement.
  • Vous réduisez vos coûts : en réduisant par exemple, votre consommation d’énergie, vous économiserez de l’argent sur votre facture d’électricité. De même, adopter des pratiques de gestion des déchets durable peut réduire vos coûts de transport et d’élimination de ces derniers.
  • Vous diminuez vos risques liés aux réglementations environnementales et sociales : en vous conformant aux normes environnementales et sociales, vous réduisez vos risques de sanctions réglementaires ou de litiges juridiques.
  • Vous améliorez votre performance financière : des études ont montré que les entreprises qui se concentrent sur les critères ESG ont tendance à avoir une performance financière supérieure à celle des entreprises qui ne le font pas.
  • Vous attirez de nouveaux talents : les travailleurs sont de plus en plus sensibles aux pratiques de responsabilité sociale et environnementale et cherchent bien souvent à travailler pour des entreprises qui partagent ces valeurs.

 

Les financements liés à l’ESG, comment fonctionnent-t-ils ?

 

L’investissement ESG a pour objectif de générer des rendements financiers tout en contribuant à des objectifs de développement durable. Ayez en tête que les investisseurs ESG cherchent à investir dans des entreprises en accord avec les valeurs environnementales et sociales.

Ainsi, pour obtenir un financement ESG, il est important de démontrer que votre entreprise est alignée sur les critères ESG et qu’elle est prête à s’engager dans une stratégie de développement durable. En communiquant régulièrement vos résultats et en identifiant les sources de financement appropriées, vous pouvez augmenter vos chances d’obtenir un financement.

 

Il existe plusieurs formes et organismes de financement ESG pour une entreprise.👇

 

  • Les investisseurs institutionnels : il s’agit des caisses de retraite, des fonds souverains et des compagnies d’assurances qui cherchent à investir dans des entreprises qui possèdent de bonnes performances ESG.
  • Les banques de développement : ces institutions financières fournissent des prêts et des financements à des entreprises qui ont des objectifs de développement durable.
  • Les obligations durables : il s’agit de titres de créance émis par les entreprises pour financer des projets ESG spécifiques.
  • Les programmes gouvernementaux de financement ESG : le gouvernement peut offrir des programmes de financement ESG pour les entreprises qui travaillent dans des domaines tels que l’énergie renouvelable, l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Les fonds ISR (Investissement Socialement Responsable) : ces fonds d’investissement prennent en compte les critères ESG lors de la sélection de leurs investissements.

 

Il est important de noter que chaque forme de financement ESG à ses propres critères et exigences spécifiques. Les entreprises doivent donc bien comprendre les critères d’éligibilité et les obligations liées à chaque forme de financement ESG.

 

💡 Le saviez-vous ? Le label ISR certifie qu’une entreprise répond à un certain nombre de règles en accord avec les critères ESG. Son objectif est de promouvoir des pratiques durables et responsables en matière de développement économique, social et environnemental. Celui-ci est de plus en plus populaire auprès des investisseurs qui souhaitent investir dans des entreprises ayant une gestion responsable et un impact positif sur la société et l’environnement.

 

En bref : que retenir des critères ESG entreprise et de la CSRD

 

Les critères ESG et la CSRD sont des éléments importants pour la gestion de la performance durable et de la responsabilité sociale de votre entreprise.

Ces derniers ont un impact significatif sur les performances financières et la réputation d’une entreprise. En effet, les investisseurs et les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’importance de l’impact social et environnemental d’une activité et cherchent alors à investir et à consommer de manière responsable.

Il est donc nécessaire de bien comprendre ces critères et de les mettre en œuvre pour répondre aux attentes des parties prenantes, pour améliorer votre performance durable et votre croissance sur le long terme. 🌿

Ces autres articles pourraient aussi vous plaire

Découvrez d’autres articles rédigés par nos soins sur le même sujet.

Le transport maritime est l’acheminement de personnes et de marchandises par les mers et les océans. Aujourd’hui, 90 % des échanges de marchandises dans le monde se font par cette voie. Bien entendu, ces déplacements ont des impacts sur notre environnement. En effet, ce secteur contribue à la pollution des mers et des océans, mais aussi de l’atmosphère.
Le secteur des transports représente près de 25 %, des émissions mondiales de gaz à effet de serre, contribuant ainsi de manière significative au réchauffement climatique. Face à cette réalité, la transition vers des modes de déplacement durables devient une nécessité. Ainsi, la voiture électrique s’impose puisqu’elle est plus écologique que son équivalent thermique. D’ailleurs, en 5 ans, les ventes ont été multipliées par 5. Mais est-elle réellement un moyen de transport respectueux de l’environnement ?
Synonyme de bien-être et de dépaysement, chaque année, la montagne est très prisée par les touristes. Pourtant, les vacances au ski ont des effets néfastes sur notre environnement. D’ailleurs les territoires montagneux sont les premiers à subir les effets du réchauffement climatique : fortes périodes de canicule, de pluie, érosion des sols, éboulements, fonte des neiges, etc.

Études de cas

Ils ont fait appel à nos services

Espaces & Volumes a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise EDIPAR a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone et mettre en place un plan d’action efficace pour réduire ses émissions de GES.
L’entreprise GAMBA a fait appel à take[air] pour réaliser son Bilan Carbone ® et mettre en place un plan d’action pour réduire ses émissions de GES.

Contact

Contactez-nous

Laissez-nous un message, un de nos consultants vous recontacte en moins de 48 heures.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut