Blog

Bilan Carbone

Effectuer le bilan carbone de son entreprise est la première étape essentielle pour réduire son impact sur le climat. Mais alors comment le réaliser et s’assurer de sa fiabilité ?
Selon L’ADEME, le secteur de l’agriculture est responsable de près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales (GES). L'utilisation d'engrais, l'élevage intensif et la déforestation liée à l'expansion des terres cultivables en sont les principales causes. Face à cette réalité, il est urgent de diminuer les émissions de GES de ce secteur afin de contribuer à l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050.
Vous souhaitez devenir une entreprise engagée et renforcer votre stratégie RSE ? Vous engagez pour la lutte contre le réchauffement climatique ?
La réglementation joue un rôle crucial dans la lutte contre le changement climatique. En effet, elle permet d’inciter de nombreux acteurs à réduire leurs impacts sur l’environnement. Par exemple, certaines organisations doivent obligatoirement réaliser un bilan d'émissions de gaz à effet de serre (appelé aussi bilan GES ou BEGES.) À la différence du Bilan Carbone® qui lui, demeure facultatif. Mais alors, quelles différences entre ces deux ? Qui est concerné par le BEGES ? Qu’imposent les réglementations en vigueur ? Et quelles évolutions pour 2024 ? On répond à toutes ces questions dans cet article.
Réaliser le bilan carbone pour avoir connaissance du montant de gaz à effet de serre émis par ses activités est une étape clé pour comprendre et limiter son empreinte environnementale, mais pour autant, cela ne suffit pas. Le plan d’action qui en découle est tout aussi important. Il vous permettra de mettre en place des mesures concrètes pour limiter considérablement les émissions de gaz à effet de serre de votre entreprise. Alors, quel plan d’action adopter ? Quelles sont les étapes pour réussir sa démarche ? Restez là, on partage avec vous les 8 étapes à suivre pour limiter vos émissions de GES. 👇
Le bilan carbone numérique est la quantité de gaz à effet de serre produits par les activités liées aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Aujourd’hui, ce secteur représente aujourd’hui 3 à 4 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) mondiales et 2,5 % de l’empreinte carbone en France. Alors, pourquoi ces chiffres ? Quels sont les facteurs à prendre en compte pour calculer l’empreinte carbone de ce secteur ? Et comment lutter contre cette pollution numérique ? Tant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.
L’urgence climatique nous pousse à repenser nos modes de fonctionnement, tant au niveau individuel que collectif. Les entreprises jouent un rôle crucial dans cette transition vers une économie plus durable et respectueuse de l’environnement. Réduire l’empreinte carbone de son entreprise est devenu un impératif moral et économique.
Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de clarifier une confusion courante. Le BEGES et le Bilan Carbone®  sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils diffèrent en réalité sur certains points essentiels. Nous allons détailler ces différences pour que vous puissiez les distinguer clairement.

Livres blancs

Téléchargez nos guides

Retrouvez tous nos conseils dédiés à la stratégie climat des entreprises, directement téléchargeables en PDF.

Newsletter Carbon[Talk]

Une fois par mois, faites un tour d’horizon de l’actualité climatique directement depuis votre boîte mail !

Retour en haut